/** * Match wp_head() indent level */ ?> NetAttitude, un web autrement plus ouvert et responsable

NetAttitude, un web autrement plus ouvert et responsable

0

NetAttitude est le mot clé de la campagne de sensibilisation pour une utilisation “responsable” de l’internet notamment des réseaux sociaux. Tout est parti d’un constat d’acteurs du web qui ont décidé de s’investir pour proposer une autre manière de faire : la NetAttitude

Salam Wa Mbedmi,

“Nous serons près de 05 millions de sénégalais à avoir accès à internet et donc aux nouveaux outils de communication. On parle de sites d’informations, d’applications mobiles, de réseaux sociaux et bien-sûr d’informations en temps réel. Ce monde est entrain de subir d’importantes mutations comportementales car l’accès à l’information, bonne ou mauvaise, est désormais démocratisé.”

Vous avez surement lu cette assertion quelque part ou entendu de la bouche de quelqu’un ces derniers jours. Ben, moi aussi et il s’agit en fait d’une campagne nationale lancée par le réseau des blogueurs du Sénégal. L’objectif est de montrer aux jeunes, utilisateurs du web, l’étendue des opportunités qu’offre l’internet. Pour ce faire, une série d’actions est prévue sur la toile et dans les établissements.

J’ai toujours pensé que nous n’avions pas toujours la meilleure approche face aux choses nouvelles ou qui nous dépassent. Les attitudes de rejet, d’abstention ou d’interdiction ont la plupart du temps été contre-productives. Il nous faut aller au contact des choses, les tester pour finalement nous déterminer sur le meilleur usage en a faire. Internet peut tout à la fois, donc day bakh nga kham foy tek sa tank.

La campagne a déjà démarré en cette fin d’année avec des émissions à la radio et la télévision. Sur internet également, des plateformes de communication ont déjà été mises en place notamment sur les réseaux sociaux. Des descentes au niveau des écoles sont prévues dans une démarche proactive. Il ne suffit pas de parler, il faut aller à la rencontre des utilisateurs pour échanger et éduquer.

C’est tout l’intérêt que je trouve à cette campagne de sensibilisation. Elle ne nous dit pas qu’Internet est mauvais, elle nous éduque sur les dangers afin que chacun agisse et interagisse en connaissance de cause. La plupart des sessions d’initiation à l’utilisation des réseaux sociaux se limitent à la technique, pas au delà. Nous avons cherché à en savoir un peu plus et PM Diéry Diallo nous livre ci-dessous quelques détails.

Entretien

Vous avez lancé la campagne NetAttitude, au delà du concept et de la dénomination, parlez-nous des raisons profondes qui motivent une telle mobilisation ?

NetAttitude, c’est d’abord une campagne de sensibilisation et d’alerte et nous en discutons depuis 4 à 5 mois environ, au niveau du Réseau des blogueurs du Sénégal. L’idée est venue d’un constat que l’utilisation des réseaux sociaux a été un peu travestie au Sénégal.

En plus, les gens ne savent pas comment utiliser Internet, ce qui fait que bon nombre d’internautes n’en font pas bon usage. En un laps de temps, on a assisté à des scandales rendus célèbres grâce au Web 2.0 notamment dans l’affaire Rama Djigo, la vidéo du policier corrompu, les images de l’enterrement de Déguène Chimère Diaw, etc. Nous avons alors décidé de réagir vu qu’on travaille sur internet et la communication notamment la e-réputation.

C’est de là qu’est venue l’idée de sensibiliser sur les dangers d’une mauvaise utilisation de l’internet. NetAttitude est le résultat de cette réflexion.

Sur les réseaux sociaux, les espaces sont personnels et relèvent d’une responsabilité individuelle. En quoi le comportement que vous préconisez est plus NetAttitude qu’un usage quelconque ?

Nous militons pour un comportement responsable sur le net et cela dépend de l’utilisation qu’on fait des outils du web. Si nous réussissons notre mission de sensibilisation, les internautes seront armés. Ils sauront comment utiliser le web 2.0, c’est-à-dire avoir une attitude nette. Nous voulons apporter des informations utiles sur les opportunités qu’offrent le web mais aussi et surtout sur les dangers.

Plus d’un tiers de la populations sénégalaise a aujourd’hui accès à internet. Comment est-ce que cette présence peut contribuer à notre développement ?

Internet est un autre monde. Si on parvient à l’utiliser correctement, on peut en tirer profit. L’essentiel est de le comprendre et l’utiliser dans le bon sens. Aujourd’hui, combien de personnes gagnent leur vie grâce aux applications mobiles ? Celles-ci contribuent à résoudre des questions liées à la santé, à l’économie, à l’environnement et donc au développement du pays. Internet est aujourd’hui un outil incontournable.

Comment est ce que les internautes d’ici et d’ailleurs peuvent contribuer ou soutenir cette campagne?

D’abord en participant à la sensibilisation. Commencez par nous rejoindre sur la page facebook de NetAttitude. Partager un post, laisser un message ou une suggestion est déjà une belle action. Vous pouvez également être un bon ambassadeur de la campagne en adoptant la Netattitude et en sensibilisant vos amis et proches.

Share.

Leave A Reply